Voisinzines

Intervention dans l’espace public, Performance créée in situ, Exposition Photographique.

 

Un moment de création et d’interaction sociale

qui défie les préjugés, la méconnaissance de l’autre et la solitude.

 

Une nouvelle voisine s’installe dans la ville : Candelita.

A l’occasion d’un Festival, d’une résidence d’artiste ou en intégrant une programmation culturelle, Candelita s’installe en ville durant quelques jours et devient une «citoyenne de plus», une voisine parmi les autres.

 

Candelita fait sa vie normalement dans le quartier. Chaque jour, elle se promène, fait son marché, s’assoit en terrasse pour boire un coup, va à la pharmacie pour prendre sa tension...  participe aux activités organisées dans le quartier.... prend rendez-vous avec ses voisinzines pour faire une balade dans le quartier, pour manger....

 

Candelita se fond dans la vie du quartier et en devient un élément singulier. Elle vit et elle papote. Elle bavarde avec les uns et avec les autres ;  elle adore qu’on lui parle de la vie! Mais, surtout, elle écoute beaucoup !... Elle écoute parce qu’on ne parle pas avec une clown comme on parle avec les autres ! Sa présence crée un espace extra-quotidien propice à la prise de parole, à l’échange et à la rencontre entre voisinzines. Ainsi, elle passe ses journées à parler, à écouter et.... à écrire son journal !

 

Mais tout séjour a une fin !

 

Alors, avant de quitter la ville, Candelita organisera un pot de départ: L’Apéro de Candelita. Tout le voisinage sera invité... Il y aura une expo des photos du quartier, Candelita fera le récit de son vécu parmi ses voisinzines... et, avant le bal final, elle fera un cadeau au quartier fabriqué de ses propres mains... !

 

Dans Voisinzines, ce n’est pas la clown qui prend la lumière mais la vie du quartier et ses habitants.

 

Candelita est un déclencheur de liens... un fil vivant qui relie ceux d’ici à ceux d’ailleurs, ceux d’hier à ceux de demain.